top of page
Rechercher

Ma sortie de la dermatite atopique partie II

J'avais fait des progrès avec l'homéopathie, malgré l'hypothèse du dermatologue que l'homéopathie ne m'aiderait pas, j'avais connu de plus en plus de stabilité face à la maladie de la peau. J'ai retrouvé plus de sommeil et mieux récupéré dans l'ensemble. Ma prise de conscience que je peux soutenir d'autres personnes dans les moments difficiles a confirmé que je devais vivre ma vocation. Je voulais être en parfaite santé le plus tôt possible afin de pouvoir utiliser mes forces. Je sentais que je ne devais plus simplement fonctionner et que mon don intérieur voulait sortir. Je voulais maintenant m'occuper de cette croissance personnelle.

J'ai trouvé la force de concevoir mon propre logo et mon site Web. Cela m'a permis de reprendre confiance. Étape par étape, j'ai créé des visions sur la façon dont je peux développer davantage mon indépendance. Mon objectif était de reprendre des forces en m'imaginant en tant qu'entraîneur. Je savais à l'intérieur que j'étais capable de cela et je voulais maintenant travailler sur mon ancien conditionnement qui essayait de me dissuader de telles visions depuis des années.
J'ai commencé à planifier le projet d'enseigner l'allemand aux jeunes d'Alsace en utilisant la kinésiologie. Il me tient à cœur de faire quelque chose de significatif dans ma vie et avec cela, j'ai trouvé une tâche épanouissante. Les enfants en Alsace ont des cours d'allemand de 9 à 12 ans et peuvent dire deux phrases à la fin. Cela montre qu'un blocage s'est développé qui ne peut être surmonté qu'avec de grandes difficultés sans méthode auxiliaire. Même les enseignants ont reconnu ce problème il y a longtemps, mais ils ont les mains liées car ils ne sont pas familiarisés avec les méthodes de soutien adéquates et le système scolaire ne permettrait pas d'autres options.
Reste à savoir si je peux mettre en œuvre ce plan ...
J'en ferai rapport le moment venu.

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page